.

Mettre aux normes une passerelle ou un ponton

Les zones boisées humides comme les pontons, les passerelles ou même les terrasses en bois présentent un risque de chutes élevé. Or, la loi prévoit que la plupart des revêtements doivent être non-glissants pour faciliter le passage des personnes handicapées.

Illustration d'une passerrelle aux normes

Attention, les risques de glissades sur les passerelles et pontons sont particulièrement importants. Pour limiter les chutes, tournez-vous vers des produits antidérapants GECKO. Disposés à bon escient, ils permettront de sécuriser ces cheminements.

En savoir plus
Démonstration d'un profil plat anti-dérapants

Une bande podotactile peut être implanté en haut de votre ponton ou passerelle si celle-ci possède une marche.

  • La bande doit être parallèle au danger et être positionnée à 50 cm de la marche du haut. (En ERP, distance réductible à la largeur d’une marche, soit env. 28 cm dans les cas où le recul n’est pas suffisant).1
  • La couleur de la bande doit être suffisamment contrastée par rapport au sol pour être facilement remarquée.2
Croquis d'une bande d'aide à l'orientation dans une zone d'accueil

Mettre aux normes une autre situation

Sources & Références

Lois & Arrêtés

  • Arrété du 20 Avril 2017 : Art.7-1
  • Norme NF P98-351 : Article 5.6